Daniel Mesguich

Après être passé par le Conservatoire national de région de Marseille, Daniel Mesguich suit des études de philosophie à la faculté de Censier à Paris. Admis en 1970 au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, il y reçoit l’enseignement d’Antoine Vitez et de Pierre Debauche.

Daniel Mesguich compte à son actif plus d’une centaine de mises en scène pour le théâtre (Hamlet, Andromaque, Dom Juan…) et une quinzaine pour l’opéra (Le Ring, Le Grand Macabre, La Flûte Enchantée…), sur les plus grandes scènes françaises (Cour d’honneur du Festival d’Avignon, Comédie Française, Théâtre de Chaillot, Odéon, Opéra de Paris…) et étrangères (Bruxelles, Prague, Moscou, Budapest, Séoul, Brazzaville…). Il a également été l’acteur d’une quarantaine de films signés notamment Michel Deville, Costa-Gavras, François Truffaut, Ariane Mnouchkine… Au théâtre, il a joué dans ses propres spectacles ou sous la direction de Robert Hossein, Antoine Vitez, Jean-Pierre Miquel…

On lui a confié de hautes responsabilités, dont la direction de deux centres dramatiques nationaux. Nommé le plus jeune professeur du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, il a enseigné de 1983 à 2014.

Daniel Mesguich est fréquemment sollicité pour diriger des master classes à l’étranger et pour donner des conférences sur l’art dramatique. Il est invité fréquemment comme lecteur dans de nombreuses manifestations littéraires et se produit, tout aussi fréquemment, comme récitant aux côtés de personnalités musicales telles que Brigitte Engerer, Soo Park, Jean-Efflam Bavouzet, Hélène Grimaud, ou sous la baguette de grands chefs tels que Kurt Masur, Jean-Claude Malgoire, Philippe Bender, Jean-Christophe Spinosi, François-Xavier Roth, JeanClaude Casadesus, Emmanuel Krivine, etc

Outre de nombreux articles théoriques sur le théâtre, Daniel Mesguich est l’auteur de deux essais, d’un « Que sais-je ? », de trois livres d’entretiens, d’une pièce de théâtre, d’un roman, de nombreuses traductions, et d’un livret d’opéra.